Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.


Politique de confidentialité
Réseaux informatiques et Internet
Modèles réseaux
Couche application
Couche de transport
Couche réseau (ou internet)
Couche liaison de données
Couche physique

Le modèle OSI

 

Le modèle OSI

Bien que, lorsqu'on parle d'Internet, tout le monde parle du modèle TCP/IP, cette suite n'est pas la seule suite de protocoles définie. Créée en 1947, l'Organisation internationale de normalisation (ISO) est un organisme multinational dédié à l'accord mondial sur les normes internationales. Près des trois quarts des pays du monde sont représentés à l'ISO. Une norme ISO qui couvre tous les aspects des communications réseau est le modèle Open Systems Interconnection (OSI). Elle a été introduite pour la première fois à la fin des années 1970.

Un système ouvert est un ensemble de protocoles qui permet à deux systèmes différents de communiquer, quelle que soit leur architecture sous-jacente. L'objectif du modèle OSI est de montrer comment faciliter la communication entre différents systèmes sans nécessiter de modifications de la logique du matériel et des logiciels sous-jacents. Le modèle OSI n'est pas un protocole ; c'est un modèle pour comprendre et concevoir une architecture de réseau flexible, robuste et interopérable. Le modèle OSI était destiné à servir de base à la création des protocoles dans la pile OSI.

Le modèle OSI est un modèle en couches (Layered framework) pour la conception de systèmes de réseau qui permet la communication entre tous les types de systèmes informatiques. Il se compose de sept couches distinctes mais liées, dont chacune définit une partie du processus du transfert d'informations à travers un réseau.

OSI vs TCP/IP

Lorsque nous comparons les deux modèles, nous constatons que deux couches, la session et la présentation, sont absentes dans TCP/IP. Ces deux couches n'ont pas été ajoutées à TCP/IP après la publication du modèle OSI. La couche d'application dans TCP/IP est généralement considérée comme la combinaison de trois couches dans le modèle OSI.

Deux raisons ont été évoquées pour cette décision. Premièrement, TCP/IP possède plusieurs protocoles de couche transport. Certaines des fonctionnalités de la couche session sont disponibles dans certains des protocoles de la couche transport. Deuxièmement, la couche application n'est pas qu'un seul logiciel. De nombreuses applications peuvent être développées à cette couche. Si certaines des fonctionnalités mentionnées dans les couches session et présentation sont nécessaires pour une application particulière, elles peuvent être incluses dans le développement de ce logiciel.

Pourquoi TCP/IP réussit-il ?

Le modèle OSI est apparu après le modèle TCP/IP. La plupart des experts étaient d'abord enthousiastes et pensaient que le modèle TCP/IP serait entièrement remplacé par le modèle OSI. Cela ne s'est pas produit pour plusieurs raisons :

  •  L'OSI a été achevé lorsque TCP/IP était entièrement en place et que beaucoup de temps et d'argent avaient été consacrés à la suite ; le changer coûterait cher.
  •  Certaines couches du modèle OSI n'ont jamais été entièrement définies. Par exemple, bien que les services fournis par les couches de présentation et de session aient été répertoriés dans le document, les protocoles réels pour ces deux couches n'étaient pas entièrement définis, ni entièrement décrits, et le logiciel correspondant n'était pas entièrement développé.
  •  Lorsque OSI a été mis en œuvre par une organisation dans une application différente, il n'a pas montré un niveau de performance suffisamment élevé pour inciter l'autorité Internet à passer de la suite de protocoles TCP/IP au modèle OSI.

Partager ce cours avec tes amis :
Rédigé par ESSADDOUKI Mostafa
ESSADDOUKI
The education of the 21st century opens up opportunities to not merely teach, but to coach, mentor, nurture and inspire.