Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.


Politique de confidentialité
Réseaux informatiques et Internet
Modèles réseaux
Couche application
Couche de transport
Couche réseau (ou internet)
Couche liaison de données
Couche physique

Adressage de la couche liaison de données

 

Adressage de la couche liaison de données

Les adresses IP sont les identifiants de la couche réseau qui définissent les points exacts sur Internet où les hôtes source et de destination sont connectés. Cependant, dans un inter-réseau sans connexion tel qu'Internet, nous ne pouvons pas faire en sorte qu'un datagramme atteigne sa destination en utilisant uniquement des adresses IP. La raison en est que chaque datagramme sur Internet, du même hôte source au même hôte de destination, peut emprunter un chemin différent. Les adresses IP source et destination définissent les deux extrémités mais ne peuvent pas définir par quels liens le datagramme doit passer.

Nous avons donc besoin d'un autre mécanisme d'adressage dans l'inter-réseau sans connexion : les adresses de couche liaison des deux nœuds. Une adresse de couche liaison est parfois appelée adresse de liaison, parfois adresse physique, et parfois une adresse MAC.

Puisqu'un lien est contrôlé au niveau de la couche liaison de données, les adresses doivent appartenir à la couche liaison de données. Lorsqu'un datagramme passe de la couche réseau à la couche liaison de données, le datagramme sera encapsulé dans une trame et deux adresses de liaison de données sont ajoutées à l'en-tête de trame. Ces deux adresses sont modifiées à chaque fois que la trame passe d'un lien à un autre. La figure ci-dessous illustre le concept dans un petit inter-réseau.

img

Chaque nœud est représenté par un couple d'adresses (adresse IP et adresse de couche liaison). Pour les adresses IP, l'adresse source précède l'adresse de destination ; pour les adresses de couche liaison, l'adresse de destination vient avant la source.

Types d'adresses

Certains protocoles de couche liaison définissent trois types d'adresses : unicast, multicast et broadcast.

Unicat

Une adresse unicast est attribuée à chaque hôte ou interface d'un routeur. L'unicast signifie une communication de type one-to-one. Une trame dont la destination est une adresse unicast est destinée à une seule entité dans le lien.

Les adresses unicast de couche liaison dans le réseau local le plus courant, Ethernet, sont de 48 bits (six octets) qui se présentent sous la forme de 12 chiffres hexadécimaux séparés par des deux-points ; par exemple, ce qui suit est une adresse de couche liaison d'un ordinateur.

A3:34:45:11:92:F1

multicast

Certains protocoles de la couche de liaison définissent des adresses de multidiffusion(multicast). La multidiffusion signifie une communication one-to-many. Cependant, elle est locale (à l'intérieur de la liaison).

Les adresses de la couche de liaison de multidiffusion dans le réseau local le plus courant, Ethernet, comportent 48 bits (six octets) qui se présentent sous la forme de 12 chiffres hexadécimaux séparés par des deux-points. Le deuxième chiffre doit toutefois être un nombre pair en hexadécimal. L'exemple suivant montre une adresse de multidiffusion :

A2:34:45:11:92:F1

broadcast

Certains protocoles de couche liaison définissent une adresse de diffusion. La diffusion signifie une communication one-to-all. Une trame avec une adresse de diffusion est envoyée à toutes les entités du lien.

Les adresses de couche liaison de diffusion dans le réseau local le plus courant, Ethernet, sont de 48 bits, tous des 1, qui sont présentés sous forme de 12 chiffres hexadécimaux séparés par des deux-points. Ce qui suit montre une adresse de diffusion :

FF:FF:FF:FF:FF:FF

Partager ce cours avec tes amis :
Rédigé par ESSADDOUKI Mostafa
ESSADDOUKI
The education of the 21st century opens up opportunities to not merely teach, but to coach, mentor, nurture and inspire.