Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.


Politique de confidentialité
Réseaux informatiques et Internet
Modèles réseaux
Couche application
Couche de transport
Couche réseau (ou internet)
Couche liaison de données
Couche physique

Contrôle de liaison de données de haut niveau (HDLC)

 

Contrôle de liaison de données de haut niveau (HDLC)

Le contrôle de liaison de données de haut niveau (HDLC) est un protocole orienté bits pour la communication sur des liaisons point à point et multipoint. Il implémente le protocole Stop-and-Wait. Bien que ce protocole soit plus une question théorique que pratique, la plupart des concepts définis dans ce protocole sont à la base d'autres protocoles pratiques tels que PPP, ou le protocole Ethernet, ou dans les réseaux locaux sans fil.

Modes de transfert

HDLC prend en charge deux types de modes de transfert, le mode de réponse normal et le mode équilibré asynchrone.

  •  Mode de réponse normal (NRM) - Ici, il existe deux types de stations, une station principale qui envoie des commandes et une station secondaire qui peut répondre aux commandes reçues. Il est utilisé à la fois pour les communications point à point et multipoint.

  •  Mode équilibré asynchrone (ABM) - Ici, la configuration est équilibrée, c'est-à-dire que chaque station peut à la fois envoyer des commandes et répondre aux commandes. Il est utilisé uniquement pour les communications point à point.

Trame HDLC

HDLC est un protocole orienté bit où chaque trame contient jusqu'à six champs. La structure varie selon le type de trame.

Les champs d'une trame HDLC sont :

  •  Drapeau. Ce champ contient le modèle de synchronisation 01111110, qui identifie à la fois le début et la fin d'une trame.
  •  Adresse. Ce champ contient l'adresse de la station secondaire. Si une station principale a créé la trame, elle contient une adresse de destination. Si une station secondaire crée la trame, elle contient une adresse d'origine. Le champ d'adresse peut être d'un octet ou de plusieurs octets, selon les besoins du réseau.
  •  Contrôle. Le champ de contrôle est un ou deux octets utilisés pour le contrôle de flux et d'erreur.
  •  Informations. Le champ d'information contient les données de l'utilisateur de la couche réseau ou des informations de gestion. Sa longueur peut varier d'un réseau à l'autre.
  •  FCS. La séquence de contrôle de trame (FCS) est le champ de détection d'erreur HDLC. Il peut contenir un CRC à 2 ou 4 octets.

Le champ de contrôle détermine le type de trame et définit sa fonctionnalité.

Trame d’information(I)

Les trames d'information transportent les données utilisateur de la couche réseau. Ils incluent également des informations de contrôle de flux et d'erreurs qui s'appuient sur les données utilisateur. Le premier bit du champ de contrôle de la trame I est 0.

Trame de supervision(S)

Les trames de supervision ne contiennent pas de champs d'information. Désigne les trames qui vont transporter des informations de contrôle pour la connexion (acquittement, contrôle de flux, etc.).

Trame non numéroté(U)

Les trames non numérotées sont utilisées pour échanger des informations de gestion et de contrôle de session entre les appareils connectés.

Partager ce cours avec tes amis :
Rédigé par ESSADDOUKI Mostafa
ESSADDOUKI
The education of the 21st century opens up opportunities to not merely teach, but to coach, mentor, nurture and inspire.